jupe 1

Je débute en couture et j'ai appris grâce à mes livres de patrons japonais en faisant des robes. Ca tombe plutôt bien parce que j’adore les robes !

Oui mais… après mon inscription sur T&N, j’ai vu qu’il y avait des patrons sympas chez Burda. Moi qui avais une image poussiéreuse de ces patrons, dû certainement au stylisme plus que… douteux de l’ami allemand, j’ai vu vos interprétations des modèles proposés et je me suis dis qu’il fallait que j’essaye. Même si j’adore les robettes larges toutes simples, faciles à porter (pas besoin de chercher un haut assorti le matin), j’avais envie de progresser en couture et de me lancer un nouveau défi.

Me voilà avec mes 3/4 Burda style à étudier les schémas techniques pour trouver un modèle pas trop compliqué mais avec de nouveaux challenges malgré tout.  J’avais envie de me faire une jupe pour changer un peu. Mon choix s’est porter sur la jupe 122 du magasine d’avril.

Le défi :

- coudre un patron Burda (avec que du texte et pas de dessin)

- poser une fermeture éclaire invisible

- doubler ma jupe

Courageuse mais pas téméraire, je choisis quand même un tissu qui me plait moyennement, acheté pas cher au Marché de la Plaine histoire de ne pas m’en vouloir en cas de cafouillage.

Résultat : j’ai un peu galéré, j’ai pas tout compris, j’ai fait au feeling ! Mais défi relevé...La fermeture est vraiment invisible donc je suis assez fière de moi.

J'étais un peu mitigée sur ma jupe: trop simple? trop beige? j'aurai dû ajouter du passepoil?

Finalement, elle me plaît quand même et a déjà été portée ! Par contre j’ai choisi une taille 40 (je fais habituellement un petit 40 du commerce) et c’était trop grand au niveau des hanches. Du coup il a fallu que je reprenne les côtés. Ce n’est pas parfait mais je la porte avec un petit haut par-dessus donc ça passe. Et puis j’ai ajouté une vieille dentelle de mon stock car je la trouvais un peu tristounette !

C’est la jupe des premières fois car c’est aussi la première fois que je me transperce l’ongle et le doigt avec l’aiguille de ma machine ! Je peux vous dire que j’ai dégusté d’autant que ça a fait bugger ma MACqui s’est arrêtée ! Et lorsqu’on a m’aiguille dans le doigt, il faut quelques secondes pour trouver la molette pour relever l'aiguille! C’est dangereux la couture ! j’ai d’ailleurs un magnifique pansement sur les photos !!

   jupe 7  jupe 6  jupe 8

Quelques photos sur ceintre pour tenter de vous montrer les détails

 

jupe 4 

jupe 2 

 jupe 3

Tissu Extérieur et doublure du Marché de la Plaine à Marseille

Dentelle de mon stock trouvé dans une brocante

Patron Burda Avril 2012, jupe 122 B